Grain d’aile, de Paul Eluard

« Avoir des ailes et des bras ? Etre à la fois sur la terre ou au ciel ?

Sur la terre, la vie d’une petite fille ce n’est parfois pas facile.

Surtout quand on a la tête dans les nuages et qu’on est si légère.

Légère comme Grain d’Aile.

Parler avec les oiseaux et les écureuils musiciens,

cela peut mener très haut. Mais vraiment très très haut.

Grain d’Aile s’envolera donc, dans les airs et dans son cœur,

et découvrira une chose magnifique qui s’appelle… La Terre. »

Poète de l’amour et de la résistance, Paul Éluard était avant tout un défenseur de la paix, de la liberté et de la justice. Son implication personnelle dans la Résistance et dans la politique en témoigne. C’est à la fin de sa vie que cet auteur a troqué sa plume de poète pour celle de conteur en écrivant deux contes pour enfants, Grain d’aile et L’enfant qui ne voulait pas grandir. Le titre Grain d’aile est un clin d’oeil à son véritable nom Eugène Grindel et aussi un jeu de mots. Il serait aussi une métaphore du poète et de son désir d’évasion. Lorsqu’il écrit, Paul Eluard s’évade de ce qu’il l’entoure pour aller à la rencontre d’un monde tout différent de la réalité puisqu’il pousse les porte de l’imaginaire. Avec Grain d’aile, nous retrouvons cette idée d’évasion mais d’une autre manière. La petite fllle a choisi de s’armer non pas de sa plume mais d’ailes pour prendre de la hauteur.
Avec Christelle Derré et Vincent Dacquet
Mise en scène et adaptation : Christelle Derré
Création musicale : Vincent Dacquet
Création costumes : C. Tirado / C. Robert / S. Aissan
Création lumière : Collectif Or NOrmes