Gisele, le combat c’est vivre

Gisèle est née dans l’islam.
Elle a choisi la France pour avoir le droit d’aimer.
Avec ses mots, ses croyances,
elle raconte son histoire,
sa vie, ses combats
et questionne notre humanité.

Traversée par sa lucidite,
parfois par sa colère,
elle porte un regard bienveillant
et curieux sur l’humanité
dont elle essaye de nous
faire partager sa tolérance jusqu’à son amour.

 

En 2014, Christelle retrouve Gisèle S., il y a encore tant à dire, à entendre. Deux femmes, deux générations, plusieurs mois d’échanges et de découvertes de combats communs. « Je pensais que l’être humain était perfectible, et qu’ensemble on arriverait à une humanité générale. Aujourd’hui je sais que ce n’est pas possible, ce n’est pas possible. » Comment et pourquoi cette femme engagée depuis des décennies dans tant de combats et porteuse d’espoir, arrive à un constat, le renoncement ? Gisèle observe le monde ; les événements, la guerre, la barbarie en Syrie ont eu raison de ses derniers espoirs. La Syrie. Et s’il fallait creuser là, défricher, aller à la rencontre d’une autre personne Syrienne, ce sera Wassim H., ami de théâtre, érudit, humaniste.

Nouvelle rencontre… Nouvelle piste… Wassim H. lui livre sans retenue l’histoire de sa vie, ses racines, ses idéologies, son arrivée en France et sa manière d’y trouver une place en tant que musulman.

Texte, mise en scène : Christelle Derré
Création Multimédia : Collectif Or NOrmes
Direction d’acteur : Laurence Andréini
Costume : Pauline Kieffer
Avec : Christelle Derré, David Couturier et Martin Rossi
Une production du Collectif Or Normes, avec le soutien Région ALPC, les Villes de Poitiers, Royan et la Rochelle, la Spedidam, le Théâtre du Trèfle, le Théâtre Amazone, la Maison des Trois Quartiers et l’Arantelle et Proarti.